Inforoutes de l'Ardèche

Bienvenue à GILHOC SUR ORMEZE

RetourRetour

Histoire
History
Environnement
Environment
Accueil
Tourist Information
Loisirs
Leisures
Gastronomie
Gastronomy
A proximité
Surroundings

Histoire


Gilhoc sur Ormèze est une localité très ancienne puisque certains noms de lieux dans la commune, évoquent les Dieux et les Déesses antiques. Il semblerait que les marchands grecs passaient par Gilhoc pour emporter leurs produits vers l'intérieur du Massif Central : un chemin pavé est encore visible sur environ 100 mètres au lieudit "Les Croisières". C'est à la faveur de ce carrefour de voies romaines aux Croisières, que s'est établi plus tard un habitat important qui a donné naissance à l'emplacement du village actuel.

Le prieuré de Gilhoc, fondé au onzième siècle par les moines bénédictins de l'Abbaye de Cruas a conservé les vestiges de la première église. L'église possède huit colonnettes ornées de chapiteaux, de facture rustique et intéressante.



Les ruines du château des Fay-Solignac du treizième siècle, et la maison forte de Solignac du quinzième siècle rappellent la présence des grands domaines Seigneuriaux dans tout le Vivarais à l'époque féodale.

Le château des Boscs est un château privé qui fut aussi la propriété des Fay-Solignac, une des plus anciennes familles du Vivarais originaire du Mézenc. Il a été reconstruit au début du dix-septième siècle par Pierre des Boscs, dans le plus pur style Vivarois, à partir de bâtiments plus anciens (quinzième siècle).



Environnement


Gilhoc se caractérise par son cirque de "collines montueuses" regroupées autour d'un réseau hydrographique très dense dont l'Ormèze sert d'exutoire.

La rivière Ormèze est un affluent du Duzon."La faune aquatique de l'Ormèze est représentée par les Vairons, abondants et faciles à voir, quelques truites plus discrètes et des libellules. Trois espèces sont communes dans l'Ormèze : le Cordulégastre annelé, l'Aeshne paisible et l'Agrion vierge...Après un nouveau passage sur le plateau, le sentier redescend sur l'Ormèze près du pont de Turlet où l'on peut admirer une belle prairie de fauche. Des knauties, des Crêtes de coq, de nombreux plantains, des renoncules et des gaillets se mèlent aux graminées. La Centaurée noire apporte sa touche montagnarde." extrait du topo-guide réalisé par Gilbert Cochet et le Syndicat Intercommunal Doux-Clair : Découvrir les gorges du Doux.


Accueil

A Gilhoc, vous trouverez une boulangerie, une épicerie-tabac et deux bars.

Pour votre hébergement :
- Un hôtel proposant dix chambres.
- Gîte d'étape et auberge de l'Ormèze.


Renseignements :
Mairie de Gilhoc sur Ormèze : 09.75.58.94.42 / fax : 04.75.06.22.42
Office de Tourisme de Lamastre : 04.75.06.48.99
Syndicat d'initiative d'Alboussière : 04.75.58.20.08



Loisirs

Les randonneurs apprécieront la qualité du balisage des sentiers de randonnée à Gilhoc sur Ormèze : c'est le balisage des chemins du Pays de Crussol, zone géographique s'étendant de Saint-Péray à Saint-Barthélémy Grozon. Le village de Gilhoc sur Ormèze est à 450 mètres d'altitude : on peut atteindre 850 mètres sur les collines de la commune.

Le château des Boscs est entouré d'une magnifique forêt et de prairies pâturées par d'immenses troupeaux ovins : un paysage bucolique qui incite à la méditation et au recueillement, pour des loisirs reposants...


Trois circuits au départ de Gilhoc sur Ormèze :

- Le circuit de Fay (2,5 km) offre une superbe vue sur le village de Gilhoc et passe par une ancienne voie romaine.

- Le circuit du col du Mazel (12,7 km) passe par les ruines du château de Solignac et le chemin des crêtes du Serre de Rochemouton.

- Le circuit du Serre de Montourat (7,8 km) permet d'admirer un superbe panorama sur la vallée du Doux.


À ne pas manquer

La foire annuelle en avril, pour les produits du terroir, l'artisanat et les animaux de ferme.

La fête d'été avec son feu d'artifice en juillet.

Kermesse paroissiale, fête de la Bombine ardéchoise et fête de la moisson (battage du blé à l'ancienne) en août.


Gastronomie


A Gilhoc sur Ormèze, la production de terroir est plutôt fruitière : cerises, abricots, pêches, mûres, framboises, fraises et châtaigniers. Sept à huit élevages hors-sol de poulets et de porcs complètent l'activité d'arboriculture. Au village, quelques produits du terroir sont en vente : fromages de chèvre et de brebis, miel

Les visiteurs pourront se restaurer à l'Auberge de l'Ormèze ou partager la table d'hôte du Barral.


A proximité



Bientôt de nouvelles balades dans les gorges du Doux avec le train à vapeur "Le Mastrou".

Le village de Saint-Barthélémy-Grozon (10 km) avec son château du douzième siècle.




Le château des Faugs à Boffres (18 km).

Les villes de Lamastre (15 km) et d'Alboussière (18 km) disposant chacune, de leur centre de communication internet-multimédia.

Saint-Romain de Lerps (20 km) avec son superbe site du Pic, belvédère sur les cévennes ardéchoises, les Alpes et le Ventoux.


Petite note à l'attention du voyageur curieux

A Gilhoc sur Ormèze, le climat est favorable pour randonner toute l'année : le village est souvent ensoleillé, sans brume, même l'hiver. Les amoureux du village laissent souvent des témoignages émouvants, qui soulignent l'importance de la dynamique agricole dans le développement du tourisme vert.

"J'aime vivre dans ce pays, ça fait partie de moi, cette culture paysanne. Sans paysans, je trouve que cette terre serait moins agréable. Ici, quand on parle de campagne, on parle de campagne aménagée ; ce sont les agriculteurs par exemple qui, de par leur activité, entretiennent les chemins...Entre gens qui aiment cette terre, on se comprend tout de suite, un peu comme si on a une histoire, un passé en commun!".