Inforoutes de l'Ardèche

Bienvenue à LALEVADE D'ARDECHE

RetourRetour

Histoire
History
Environnement
Environment
Accueil
Tourist Information
Loisirs
Leisures
Gastronomie
Gastronomy
A proximité
Surroundings

Histoire


La commune de Lalevade d'Ardèche est une jeune commune ; elle a été créée en 1903. Elle est issue de la partition de la commune de Nieigles en deux : Lalevade d'Ardèche et Pont de Labeaume. Elle est le fruit de l'opiniâtreté de ses paroissiens et habitants qui, trouvant le chef-lieu Nieigles trop haut-perché et difficile d'accès se préoccupèrent d'obtenir la création de la paroisse et de la commune. Commencée en 1846, l'église est terminée en 1856. Les habitants de Lalevade durent cependant attendre 50 ans pour que leurs voeux d'indépendance communale se réalisent le 15 décembre 1903. Avec ses 227 hectares, Lalevade est la plus petite commune de l'Ardèche. Sa population est de 1058 habitants.


Lalevade d'Ardèche est née du développement des industies extractives en Vivarais : production de 5000 tonnes de houille en septembre 1789.

Il y a 80 ans, Lalevade d'Ardèche était une petite cité industrielle avec une pointe démographique de 1350 habitants en 1906. Mines de charbon, usines d'extraits tannants, importants moulinages, nombreuses scieries occupaient plus de 600 ouvriers dans la commune.



La gare ouverte en 1882 participe pour une grande part à ce développement économique. Cette gare était la tête de pont d'un projet, déclaré d'utilité publique en 1906, d'établir une ligne Le Puy en Velay-Lalevade ; c'était la jonction pour établir le Transcévenol. Beaucoup d'anciennes cartes postales montrent cette gare où trônait l'hôtel Terminus, lieu incontournable pour tout voyageur à cette époque.

Aujourd'hui, la situation remarquable de la commune aux confins de trois vallées Ardèche, Lignon, Fontaulière, l'a tout naturellement orientée vers les activités économiques et de tourisme.



Environnement


Présentant une altitude peu élevée et un micro climat très favorable (environ 300 jours d'ensoleillement par an), située au coeur d'une région pittoresque et variée aux couleurs méditerranéennes, Lalevade est une base idéale pour des vacances reposantes et distrayantes.

De Lalevade à La Souche, se trouvent les restes d'un bassin houiller exploité jusqu'en 1950. Sur les déblais de la mine de Senintille, on peut recueillir des fossiles d'espèces végétales.

L'environnement à Lalevade est marqué depuis toujours par la présence de l'eau : la commune est installée dans une petite plaine de la rivière Ardèche formée par le déplacement d'un méandre, après le goulet de Pont-de-Labeaume. Autrefois, la "levade" était une construction en travers de l'Ardèche permettant d'amener l'eau de la rivière vers le "béal", petit canal à faible pente, qui alimentait le moulin pour moudre les châtaignes sèches, le froment et autres céréales. On trouve encore trois béalières entretenues traditionnellement à Lalevade.


Accueil

Hébergements : un hôtel, un foyer logement pour personnes âgées, des locations meublés et un camping municipal deux étoiles à 115 emplacements.

Equipements : tennis, jeux de boule et aire de jeux pour les enfants.

Services et commerces nombreux avec une grande surface : Point de passage naturel de toute une région touristique, au confluent de plusieurs vallées, Lalevade d'Ardèche dispose de tous les services (banques-transports-crêche-bibliothèque) et commerces (traditionnels et grande surface).



Loisirs


Les associations de Lalevade proposent de nombreux loisirs :

Randonnées pédestres dans les collines ;

Parties de boules ou de tennis ;

Pêche dans l'Ardèche ; repos et détente sur ses berges. En projet : une base ludique comprenant une baignade aménagée, un parcours de canoë-kayak et une aire de pique-nique.

Association de valorisation du patrimoine local : S.I.D.A.H.C.A (Syndicat Intercommunal pour le développement et l'Aménagement des Hautes Cévennes Ardéchoises) Stages et renseignements : 04.75.94.12.66.

L'église et le hameau de Nieigles appartiennent à la commune de Pont de Labeaume depuis 1903. Ce chef d'oeuvre historique reste cependant étroitement lié à Lalevade puisque le village de Nieigles est le berceau des deux communes actuelles : Pont de Labeaume et Lalevade d'Ardèche.

L'association Les Amis de Nieigles organise des conférences, des expositions, des concerts et des récitals. Renseignements : 04.75.36.44.67 / fax : 04.75.38.05.12.

Des chemins et sentiers balisés sillonnent la commune de Lalevade pour rejoindre les montagnes des Cévennes : en Cévennes, les chemins de randonnée empruntent souvent les drailles et les calades. Les drailles sont les anciens chemins de transhumance, bordés de deux murs afin que les troupeaux ne s'égaillent point. Quant aux calades, ce sont des chemins pavés à la main.

* Circuit des Terrisses : parcours très souvent ombragé à travers les collines sud et ouest autour de Lalevade. On a des points de vue sur les vallées du Salyndre, du Lignon et de L'Ardèche.

* Le circuit de Réjus-Rousserol serpente au dessus de Pont-de-Labeaume et offre de belles perspectives sur le château de Ventadour.

* Circuit empruntant une voie romaine pour monter à Nieigles : Nieigles a gardé tout son charme d'une terre de légende et d'histoire plus que millenaire. L'église est de style roman.

Au printemps, l'Ardèche est idéale pour la descente en canoë-kayak.



Gastronomie

Dans les restaurants et les commerces de la commune, vous pourrez goûter et apprécier les produits locaux : fruits, légumes, laitages et charcuterie.

Des confitures et des produits issus de la châtaigne sont encore fabriqués artisanalement à Lalevade.


A proximité

Château d'Aubenas
Château d'Aubenas

Lalevade d'Ardèche se trouve à quelques kilomètres seulement d'Aubenas : ville bien équipée aux nombreuses boutiques et services multiples.

La forteresse de Ventadour

Cures thermales à Vals-les-Bains et Meyras-Neyrac-les-Bains.

Le château de Castrevieille

Jaujac : village pittoresque aux maisons du quinzième, seizième et dix-septième siècle, à la grande place animée les jours de foire et de marché, Jaujac est au pied de la "coupe de Jaujac", cône volcanique au cratère "égueulé".

Le château de Bruget se visite et celui de Castrevieille accueille des manifestations.

Syndicat d'initiative des vallées du Lignon et Salyndre : 04.75.93.22.28

forteresse de Ventadour
forteresse de Ventadour
Château de Castreville
Château de Castreville

Sur la route du col de la Croix de Bauzon, le village de La Souche égrène, jusqu'au Tanargue, ses hameaux accrochés aux pentes parmi les châtaigniers, dans la vallée du Lignon. Les coulées basaltiques du Lignon, rivière torrentueuse issue du Tanargue, sont parmi les plus belles d'Europe.

A proximité de Lalevade, vous pourrez pratiquer tous les sports de nature : escalade en falaise à Meyras et Antraigues, canyoning dans dans les rivières sauvages, ski de fond dans les espaces nordiques des sources de la Loire et du massif du Tanargue, ski alpin à la croix de Bauzon, randonnées à cheval, à vélo, à pied...


Petite note à l'attention du voyageur curieux

Lalevade d'Ardèche doit son succès à sa situation privilégiée dans la vallée de l'Ardèche : la commune fait la liaison entre la Montagne ardéchoise, Aubenas et les Cévennes. Elle est le bourg centre de la haute vallée de l'Ardèche.

Le voyageur curieux visitant l'Ardèche aura de nombreuses occasions et de multiples raisons de passer par Lalevade. A bientôt dans notre jeune commune, à Lalevade d'Ardèche...

Remerciements pour les photographies :
Mairie de Lalevade d'Ardèche